Portrait de Sylvie BOULANT - MSC Croisières

Des voyages cinématographiques du metteur en scène qu’elle aurait voulu être, Sylvie Boulant emprunta la voie des airs de l’industrie des voyages au sein d’Air France, pendant 15 ans, pour rejoindre ceux par mer du tourisme de croisière au sein de MSC Croisières, aujourd’hui en tant que directrice du Business Development.

Be : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

De ses spécialisations ventes et marketing à l’EDHEC, Sylvie Boulant préféra la voie commerciale. Si sa curiosité et son enfance la prédisposent aux voyages, c’est néanmoins sur candidature spontanée et en novice, qu’elle intègre Air France en tant que déléguée commerciale. Cette expérience terrain est une véritable intronisation au monde aérien, à son vocabulaire, à ses méthodes et mécanismes, aux attentes et besoins des clients privés et professionnels.

Forte de cet apprentissage décisif, elle rejoint ensuite la cellule « pricing et revenue management », ce qui lui confère un atout majeur lorsque l’on sait que la stratégie du prix est le nerf de la guerre pour les opérateurs aériens. Alliant expertise opérationnelle et analytique, Sylvie Boulant est alors la candidate idéale à la gestion de projets des systèmes d’information, en support des équipes commerciales, basées dans le monde entier. Reconnue pour son profil d’experte, elle est nommée directrice générale Suisse. A la tête d’une équipe de 35 collaborateurs, elle est en charge du développement du marché mais aussi du transfert du bureau de Genève à Zurich, qui s’avéra complexe.

La Suisse fut un vrai coup de cœur personnel et professionnel, si bien que quand l’opportunité de carrière de revenir au siège parisien d’Air France se présente, elle réalise que son futur et celui de sa famille est en Suisse. A l’été 2015, elle quitte donc les airs pour la mer, en rejoignant l’entreprise familiale MSC Croisières, en tant que directrice générale Suisse.

Inspire : ceux et celles qui vous ont inspiré

Très admirative du talent entrepreneurial du fondateur de la société MSC - Gianluigi Aponte - Sylvie Boulant en loue son parcours, sa vision et son audace.
Créant sa société en 1970, il se lança ad-hoc sur l’activité de transport de marchandises par mer, en anticipant son essor. Près de cinquante ans plus tard, MSC est toujours une société indépendante, qui se classe 2ᵉ plus grand armateur de porte-conteneurs, n° 4 international des croisières et emploie 24 000 collaborateurs dans le monde.

Si l’activité croisières ne représente que 7% du CA du Groupe, la stratégie n’en est pas moins offensive : d’ici 2027, le nombre de paquebots en circulation passera de 16 à 29, soit plus d’un paquebot construit par an, pour un investissement total de 13,6 milliards d’euros !

Colossal et doublement stratégique. MSC bloque ses concurrents dans leur expansion en immobilisant les chantiers navals, les empêchant ainsi de construire de nouveaux paquebots.

Du coaching personnel dont elle a pu bénéficier pour la préparer au management d’équipe, Sylvie Boulant en a gardé le meilleur conseil : « ne pas considérer que son humanité est une faiblesse ». Préférant exercer un leadership collaboratif plutôt que directif, elle ne fut pas moins responsable de deux réorganisations majeures, qu’elle mena en écoute et en empathie, à la manière de la fable d’Ésope, du soleil et du vent : « la bienveillance du soleil vs la fureur du vent ».

Generate : votre fonction aujourd’hui

Après trois ans et demi de gestion et de management d’équipe, Sylvie Boulant revient à sa fibre commerciale. Elle convainc MSC Croisières de co-créer son poste de directrice du Business Development afin d’ouvrir l’activité croisière à une clientèle d’affaires. Aujourd’hui, son principal défi n’est pas de convertir sur des avantages offres, prix et services, il est de créer le besoin quand le tourisme de croisières ne s’envisageait jusqu’ici, que sur un marché B to C et non B to B.

Défi de taille, à la mesure de ses talents prospectifs, car les objectifs de croissance sont liés à l’augmentation de capacité des paquebots, c’est-à-dire à deux chiffres …


CARTE ID « MOITIÉ-MOITIÉ » : 

 

  • votre année & lieu de naissance : 1976 à Vannes (Morbihan)
  • votre premier travail : Business Analyst chez Coca-Cola (pour mon stage de longue durée)
  • votre fonction aujourd’hui : Directrice du Business Development pour MSC Croisières
  • vos passions : les voyages et la cuisine, qu’elle soit française, italienne ou asiatique … Les voyages furent initiés par mes parents puis partagés en famille, avec mon mari et mes enfants (découverte des pays et des cultures). Mes zones de prédilection sont l’Asie du Sud-Est et le Japon (où je me rends deux fois par an) ; c’est un pays qui m’attire et apaise.
  • votre devise (sans s’aider de Google !) : « Les optimistes enrichissent le présent, améliorent l’avenir, contestent l’improbable et atteignent l’impossible ». William Arthur Ward
  • quel objet avez-vous toujours sur vous (ou dans votre sac) ? : une montre. J’aime savoir l’heure qu’il est au point de la consulter très souvent durant la journée.
  • votre jardin secret (lieu de prédilection) en France ou en Suisse : née en Bretagne, j’ai beaucoup voyagé en raison des mutations de mon père, en Guyane entre autres.  De retour en métropole, j’ai grandi en région parisienne jusqu’à 19 ans. Mon lieu secret serait donc là où j’ai grandi, à Versailles ; j’aime me réfugier au bord du grand canal du parc du Château de Versailles, pour quelques moments de solitude, à la campagne.
  • quel est le symbole (ou marque iconique) français … suisse ? : Air France, pour la France qui s’exporte, qui voyage. La gastronomie car, quand je suis à l’étranger, c’est la France qui me manque (un bon vin, du bon fromage, une bonne baguette). Les montagnes, le Cervin, les lacs pour la Suisse.
  • la meilleure expression (suisse ou française) : « j’ai été déçue en bien ».
  • question bonus :
    • si vous deviez partir en voyage sur un coup de tête, qui inviteriez-vous ? : Roger Federer. C’est une personnalité fascinante, très accessible, qui atteint l’excellence tout en restant très proche de ses fans. Son comportement est irréprochable tant sur les cours qu’en dehors des cours. Il est dans la rencontre et l’échange en s’intéressant aux autres.

Portrait rédigé par Marie-Anne Fourot { HY-PHEN } - www.hy-phen.ch - contact(@)hy-phen.ch