Portraits

Portrait de Jérôme Gilg | CEO de Manor AG

Découvrez le portrait membre CCIFS du mois de juin 2022 consacré à Jérôme Gilg, CEO de Manor AG.

Faisant de la grande distribution son terrain de jeu, responsable d’hypermarché Carrefour à 26 ans seulement, Jérôme Gilg conduit la stratégie d’innovation et de digitalisation de Manor AG, depuis 2019, en tant que directeur général.

  • Be : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

Si la France est le point de départ du parcours professionnel de Jérôme Gilg, l’Asie puis la Suisse seront ses tremplins. Passionné par la grande distribution, il fait ses armes en tant que chef de rayon pour le groupe de distribution Auchan, qui lui permet de bénéficier du programme d’échanges entre universités françaises et chinoises, le CAAE Euro-Asie de l'université de Poitiers, d’abord en tant qu’étudiant puis en tant que responsable de rayon au sein du premier hypermarché implanté en Chine, à Shanghai. Amateur de challenges et de nouvelles implantations, Jérôme Gilg devient chef de département non-alimentaire dès son retour en Suisse, pour être propulsé plus jeune responsable d’hypermarché Carrefour, à 26 ans seulement !

Preuve que l’expertise et la responsabilité ne se mesurent pas au nombre d’années, il prend la tête de la direction régionale des 12 magasins de Suisse romande du groupe Jumbo. Souhaitant maîtriser les deux pôles d’activités que sont la vente et l’achat, Jérôme Gilg devient category manager pour assumer ensuite la direction nationale du groupe Jumbo : de l’ouverture de nouveaux magasins, au développement du retail ou au déploiement du site web …

Enfin depuis 2019, défiant les acteurs « historiques » du commerce de détail, Jérôme Gilg relève le défi aussi passionnant qu’ambitieux de conduire la stratégie d’innovation et de digitalisation de la « grande dame », qui fête ses 120 ans en 2022, tout en capitalisant sur ce qui fait sa force : sa marque, Manor.
Son objectif en trois mots ? Satisfaction du client.

  • Inspire : ceux et celles qui vous inspirent

Du parcours d’entrepreneur de son grand-père, pâtissier-chocolatier en Alsace, Jérôme Gilg en retient la joie de travailler, l’exigence du travail bien fait mais aussi l’énergie qu’il faut consacrer aux métiers de bouche : des horaires matinaux au laboratoire dans lequel il faut tester de nouvelles saveurs ou produits, essayer et retester … ce travail invisible, à l’image des entrainements des sportifs de haut niveau. Il partage avec lui sa passion des produits, l’amour du bien manger et l’exercice du terrain.

Ainsi, en tant que manager, Jérôme Gilg se veut proche du terrain, il est primordial à ses yeux de comprendre le travail de ses équipes, de tous et de toutes, quels que soient leurs fonctions ou leurs rôles.

De sa capacité à beaucoup donner à ses collaborateurs et collaboratrices, il sait aussi que la délégation, plutôt que le contrôle, est profitable à tous, pour plus de marge de manœuvre et plus d’efficacité. De même, afin que l‘expérience client sur le terrain soit optimale, de nombreuses rénovations sont en cours dans les domaines de la parfumerie/bijouterie tout comme dans plusieurs Manor Food, après deux années de gel d’investissement. De quoi améliorer le confort du client et rendre son parcours « omnicanal », du digital vers le physique et vice-versa, aussi fluide d’un canal à l’autre …

  • Generate : votre fonction aujourd’hui, ce que vous voulez continuer ici ou ailleurs

Nommé directeur général de MANOR AG en 2019, Jérôme Gilg reprécise la stratégie du groupe et en désigne les secteurs clés : la mode homme et femme, la beauté et la parfumerie, la bijouterie et le textile de la maison/ménage dans l’alimentation, les produits frais.

Autant il en connaît les forces, la valeur de la marque, sa capacité à créer des collections, ses implantations à travers la Suisse, ses différents formats et surfaces, sa large couverture de produits et de services, son association récente avec des spécialistes du retail aux produits spécifiques et complémentaires (la Fnac par exemple), autant il sait le retard que « la grande dame » a pris face aux challengers et aux pure players du digital.

L’ambition est claire : jouer sur l’omnicanalité pour simplifier et améliorer le parcours client.

Si le groupe a souffert de la pandémie de Covid-19, il a néanmoins bénéficié des actions proactives menées par la Swiss Retail Fédération (à laquelle Jérôme Gilg appartient) auprès de la Confédération et surtout, il a su transformer le risque en opportunités : agir en mode projets par des groupes de travail axés solutions, gagner en flexibilité, en agilité et en rapidité. En bref, agir en « mode start-up » pour un groupe d’envergure nationale.

Pour Jérôme Gilg, un mot d’ordre prévaut : « empowerment », pour plus de délégation d’équipe et donc un temps de réponse entre la décision et l’action, à l’image de celui de la mise à disposition du produit commandé en « click and collect express », i.e. en commande online à récupérer en magasin sous 1 heure.

Ainsi, si la digitalisation faisait déjà partie de la stratégie du Groupe Manor, la crise en a favorisé l’accélération : l’équipe digitale et IT compte aujourd‘hui près de 200 collaborateurs et une présence démultipliée sur les réseaux sociaux dont il ne peut que se réjouir, tant il en connaît l’impact et la force de frappe, vis-à-vis des clients et même des collaborateurs, en tant que marque employeur.

2023 marquera la relance de l’application Manor : près de 70% du CA sur manor.ch est réalisé via le smartphone, pour le plus grand bonheur des 1,4 millions détenteurs de la carte Manor, qui devraient profiter d’offres encore plus personnalisées.


Carte ID « moitié-moitié » :

  • Votre année & lieu de naissance : 1975 – Bâle
  • Votre premier travail : vendeur de disques et de CDs dans un commerce de détail spécialisé, City Disc, pour travailler pendant mes vacances.
  • Votre fonction aujourd’hui : CEO de Manor AG
  • Vos passions : le sport, mon travail et ma famille. Compétiteur dans ma jeunesse, je suis un grand adepte du mountain bike ou VTT, que je pratique au moins une fois par semaine. C’est un équilibre de vie indispensable entre une carrière intense, les responsabilités qui sont les miennes et une famille de trois enfants.
  • Votre devise (sans s’aider de Google !) : « Tue Gutes und sprich darüber ». J’apprécie l’humilité mais il est important de communiquer sur ce que l’on a bien fait, de partager les succès et les réussites pour continuer à avancer et motiver.
  • Un cadeau que vous aimeriez recevoir ? du temps. J’aimerai avoir plus de temps pour moi et ma famille, même si mes fonctions me permettent de jouir d’une certaine flexibilité.
  • Le meilleur conseil que l’on vous ait donné : il vient de mon père lors de ma nomination au poste de directeur d’un hypermarché Carrefour à seulement 26 ans : « fais d’abord ce qui est nécessaire et ensuite tu réaliseras l‘impossible. »

Portrait rédigé par Marie-Anne Fourot { HY-PHEN } - https://hy-phen.ch/nos-realisations/publications/ - contact@hy-phen.ch