Portraits

Portrait de Franck Bonin | Directeur général de Société Générale Private Banking Suisse

Découvrez le portrait CCI France Suisse consacré en ce mois de janvier à Franck Bonin, Directeur général de Société Générale Private Banking Suisse.

Directeur général de Société Générale Private Banking Suisse, passionné de sport et de montagne, d’histoire et de gastronomie, Franck Bonin a tracé son chemin en mettant ses compétences bancaires au service de l’accompagnement de ses clients dans la gestion de leur patrimoine.

  • Be : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

S‘il est un fil rouge au parcours de Franck Bonin, c’est sans nul doute sa volonté de transmettre et de valoriser : d’abord en travaillant dans l’éducation nationale française, en parallèle de ses études d’administration économique et sociale, puis en tant qu’agent immobilier, durant ses quatre premières années d’expérience professionnelle et enfin, dans l’exercice de ses fonctions au sein du groupe Société Générale, en banque de détail puis en banque privée.

Titulaire d’un master en finance et ingénierie internationale du patrimoine, Franck Bonin associe approche patrimoniale moyen-long terme et conseils en investissement pour accompagner ses clients dans leurs projets. Nommé successivement à la tête d’une équipe d’ingénieurs patrimoniaux, puis directeur de clientèle et enfin directeur commercial de la division Banque privée de la Société Générale, il a constamment œuvré pour développer les liens entre corporate banking et gestion de fortune, en cohérence avec l’ADN de la Société Générale, souvent qualifiée de « banque des entrepreneurs ». 

Convaincu que la performance ne s’apprécie pas qu’au regard des chiffres de rendement, Franck Bonin place la relation humaine et le service client au cœur de son métier. Directeur de la filiale suisse depuis septembre 2019, il met son expérience de banquier privé, et celles de ses équipes, au service de ses clients afin de les accompagner durablement dans la réussite de leurs entreprises et de la gestion de leur patrimoine, sur plusieurs générations.

Parallèlement, Franck Bonin œuvre à la transformation digitale auprès de start-ups (ayant lui-même contribué au lancement d’une application agrégeant les actifs de gestion de patrimoine des banques) et participe à l’accélération de leur croissance, notamment au sein de l’Advisory Board d’ALOGO, dans le cadre de l’association GENILEM, en conciliant accompagnement et innovation.

  • Inspire : ceux et celles qui vous inspirent ; ce qui vous passionne

Admiratif des « héros du quotidien », de ces hommes et de ces femmes « ordinaires » qui accomplissent l’extraordinaire, Franck Bonin loue le courage de ceux et celles qui consacrent leurs vies au service des autres - soignants, enseignants … pensée particulière à Samuel Paty - dans des conditions de plus en plus difficiles.

Faisant écho au chemin emprunté par Nelson Mandela *, Franck Bonin encense la capacité de résilience de celui qui, bien que retenu en captivité pendant 27 ans, est devenu homme d’État précisément parce qu’il a su pardonner et abolir l’apartheid sans basculer dans la violence, ni la vengeance.

Des héros de la résistance, de ceux qui ont eu le courage de choisir leur camp face à l’oppression, une figure émerge : celle de Jean Moulin, préfet de Lyon, chef de la résistance française, marquant par ses actes héroïques et son destin tragique, l’Histoire avec un grand H.

Grand amateur de sports de montagne, triathlète lui-même, Franck Bonin demeure autant impressionné par les exploits de Killian Jornet que par son humilité. Multiple médaillé aux championnats du monde de ski-alpinisme, quatre fois champion du monde de skyrunning, vainqueur des ultra-trails les plus prestigieux (dont l’UTMB), auteur de plusieurs records d'ascension (comme le Mont-Blanc ou le Cervin), celui que l’on surnomme « l'extraterrestre du trail» ou « l'ultraterrestre » démontre surtout que l’on peut vivre en accord avec soi-même en adoptant un autre modèle de vie.

  • Generate : votre fonction aujourd’hui, ce que vous voulez continuer ici ou ailleurs

Directeur général de Société Générale Private Banking Suisse, Franck Bonin exerce ses responsabilités auprès de ses 320 collaborateurs en entrepreneur, capitalisant sur l’agilité d’une PME à taille humaine alliée à la force d’un grand groupe. Véritable pierre angulaire d’un dispositif international, réputée pour son expertise (Suisse, Luxembourg et Monaco), active sur les marchés domestiques mais aussi sur les marchés émergents tel que la Russie ou encore au Middle East, la filiale suisse attire une clientèle très fortunée à la recherche de solutions sur mesure, au sein d’un pays reconnu pour sa stabilité politique et économique.

N’ayant de cesse de placer le client au cœur de son dispositif, la banque peut se targuer d’avoir remporté plusieurs récompenses auprès de Private Banker International et de WealthBriefing - Swiss Awards, notamment en 2020, par la reconnaissance de ses expertises, de son engagement et de la qualité du service apporté à ses clients.

Le rôle du banquier est aussi de porter un autre regard sur la gestion de fortune et, dans une vision à long terme, de contribuer au développement durable et responsable. Au-delà de la prise de conscience qu’un autre modèle est possible, la banque souhaite donc avoir un réel impact écologique et sociétal, en offrant des solutions d’investissement responsables et orientées vers l’avenir, par exemple en choisissant des entreprises développant la technologie de l’hydrogène. Cette énergie propre, stockable et renouvelable, représente non seulement un potentiel de développement industriel mais augure aussi de futures performances de rentabilité.

* Titre de l’autobiographie de Nelson Mandela : « Un si long chemin vers la liberté »

** Meilleure Banque Privée pour la Gestion des Talents / Banque Privée - Meilleur Fournisseur de Crédit / Outstanding Customer Relationship Service and Engagement


Carte ID « moitié-moitié » : 

  • votre année & lieu de naissance : 1969 – Saint Germain-en-Laye
  • votre premier travail : Agent immobilier pour une société mixte de promotion immobilière
  • votre fonction aujourd’hui : Directeur général de Société Générale Private Banking Suisse
  • vos passions : L’histoire, le sport, la montagne et la gastronomie. Je suis un inconditionnel de la montagne, je fais beaucoup de triathlon, pour compenser mon amour de la cuisine ! J’aurai d’ailleurs pu devenir restaurateur … pour pouvoir partager ce plaisir de la gastronomie et exercer un métier de passionnés au service du client.
  • votre devise (sans s’aider de Google !) : « Le chemin est plus important que le sommet. » i.e. la transformation compte plus que la réalisation elle-même.
  • quel objet avez-vous toujours sur vous (ou dans votre sac) ? : une médaille de Saint-Christophe (patron des voyageurs) offerte par ma femme.
  • le meilleur conseil que l’on vous ait donné ? : « La réalité n’existe pas ». Largement inspiré d’une technique de coaching pratiquée par ma femme, coach professionnelle, il s’agit d’être conscient qu’il y a plusieurs conceptions d’une même réalité. Savoir écouter en tant que manager pour comprendre et accompagner.
  • quel est le symbole (ou marque iconique) français … suisse ? :
  • Pour la France, Notre Dame de Paris : Comment ne pas être ébranlé par l’incendie de sa charpente en 2019 ? De surcroît lorsque l’on sait que la cathédrale est le monument le plus visité en France, avant la Tour Eiffel, qu’elle est le départ de toutes les routes de France, point d’énergie tellurique, représentée comme personnage central par Victor Hugo et lieu du sacre de Napoléon 1er. LVMH : marque iconique symbole du luxe, des spiritueux (dont Ruinart, domaine champenois le plus ancien), de la gastronomie et de la haute couture à la française.
  • Pour la Suisse, Le Cervin : amateur de montagne, au-delà de la difficulté de certaines voies, je le vois comme symbole de puissance et de majesté. Solar Impulse : c’est le projet fou de pionniers, devenu réalité, qui fait le lien entre innovation, durabilité et système éducatif (EPFL).
  • la meilleure expression (suisse ou française) : « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. » issu de la fable de La Fontaine intitulée Le Petit Poisson et le Pêcheur. Mieux vaut saisir ce que l’on a plutôt que de vouloir en acquérir plus et plus. Les périodes de confinement, de restriction de notre liberté de mouvement devraient nous l’avoir démontré …
  • question bonus : si vous deviez réaliser un « vision board » pour 2021, quel serait votre principal objectif ? l’épanouissement familial, d’autant qu’il y a des événements importants à célébrer cette année.

Portrait rédigé par Marie-Anne Fourot { HY-PHEN } - https://hy-phen.ch/nos-realisations/publications/ - contact@hy-phen.ch