Portraits

Portrait de Fabien SOULET - Directeur général TGV Lyria

Directeur général de TGV Lyria depuis janvier 2019, Fabien Soulet voit l’industrie ferroviaire en Suisse et en France comme la forte collaboration de deux actionnaires, comme un trait d’union entre deux pays, comme un moyen de transport attachant, qui relie les peuples et qu’il célèbre depuis plus de 20 ans.

Be : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

Passionné de musique classique, passion qu’il partage avec ses trois filles, pianiste lui-même, Fabien Soulet aurait pu décliner sa carrière selon des accords informatiques … suite logique à son stage de fin d’études pour Microsoft. Diplômé de l’EDHEC Business School de Lille et de la London School of Economics and Political Science, son enthousiasme à créer des liens à l’international, à relier les hommes et les cultures, qu’il avait déjà expérimenté par son investissement pour l’AIESEC *, fut plus fort que « ses amours numériques ». 

La coopération du service national à l’étranger le mena pour la première fois à emprunter les rails de l'industrie ferroviaire en Suisse et en France. 

De Berne, en tant qu’assistant marketing au sein de la filiale de la SNCF, Rail Europe Suisse, il rejoint l’équipe de Voyages-sncf.com à Paris et contribue à son lancement, en particulier auprès des filiales internationales de la SNCF et des agences de voyages.

Successivement Directeur des ventes corporate et des relations entreprises puis responsable de la stratégie de distribution des filiales de la SNCF, il fut responsable du développement des marchés des affaires TGV SNCF dès 2015.

Appréciant les dénivelés et les plateaux des randonnées, Fabien Soulet est un tout-terrain de l’entreprise ferroviaire au profil complet. Alliant expertise digitale, marketing, développement commercial en B to B et B to C, à l’international comme sur le marché domestique, il est aujourd’hui Directeur général de TGV Lyria.

Inspire : ceux et celles qui vous ont inspiré

Admiratif de Nelson Mandela, leader politique qui sut lutter contre l’apartheid sans en utiliser ses armes, Fabien Soulet exerce un leadership constructif et collectif, à l’opposé d’un leadership coercitif et conflictuel, 

Se refusant tout passage en force, qui serait issu d’une stratégie d’instrumentalisation, il prend le temps de l’écoute, de la communication et des échanges afin de construire une solution commune et d’y faire adhérer ses équipes.

Generate : votre fonction aujourd’hui

Trait d’union entre Suisse et France, entre deux pays, deux peuples, deux cultures, TGV Lyria est un acteur de la mobilité qui affirme non seulement sa responsabilité économique : 5 millions de passagers et 333 millions de francs suisses de CA par an, mais aussi sa responsabilité écologique par sa lutte contre le réchauffement climatique, avec un taux de rejet de C02 22 fois inférieur à celui du trafic aérien.

Rester leader des voyages entre la Suisse et la France, sur un marché qui inclut les moyens de transport sur route (véhicules individuels ou covoiturage) et les avions, est bel et bien l’enjeu. Si Fabien Soulet prône un leadership positif pour fédérer ses équipes autour de cet objectif de développement des voyages Suisse-France, il insiste aussi sur les vertus sociétales et environnementales de l’offre TGV Lyria et les placent comme facteurs de motivation supplémentaire pour ses collaborateurs et collaboratrices, à s’y engager.

L’enjeu sociétal se double d’un enjeu économique dans la refonte et l’amélioration de l’offre de l’entreprise ferroviaire. Au-delà de la stratégie de prix face aux compagnies aériennes low-cost, il s’agit pour TGV Lyria d’offrir une qualité de services et de confort accessible à tous, correspondant à chaque besoin : familles, voyageurs d’affaires, voyageurs fréquents etc.

D’ici à fin 2019, une nouvelle flotte de trains modernes à deux étages, plus confortables, conjuguée à une fréquence plus élevée de trajets entre Paris, Genève et Lausanne, permettront d’augmenter la capacité d’accueil des trains de 30%, ce qui répondra à l’accroissement des voyages Suisse-France (anticipé dans les dix prochaines années par une étude de l’EPFL menée en 2018).


CARTE ID « MOITIÉ-MOITIÉ » : 

 

  • votreannée & lieu de naissance : Chambéry (Savoie) - 1974
  • votre premier travail : Assistant marketing au sein du département OEM (Original Equipment Manufacturer) de Microsoft
  • votre fonction aujourd’hui : Directeur général TGV Lyria
  • vos passions : La musique classique. Pianiste moi-même, j’ai grand plaisir à assister à des représentations de musique classique de l’orchestre philarmonique de Paris avec des amis. Les randonnées, en Auvergne par exemple.
  • votre devise (sans s’aider de Google !) : « Les yeux sur le monde, la tête dans les étoiles, mais les pieds sur terre. »
  • quel objet avez-vous toujours sur vous (ou dans votre sac) ? : les clés de mon antivol de vélo, ce qui me permet d’en faire très souvent, même à l’improviste.
  • votre jardin secret (lieu de prédilection) en France ou en Suisse : les montagnes d’Auvergne notamment le Puy Pariou, volcan rouge à ciel ouvert, ou le Lac d'Oeschinen dans l’Oberland Bernois.
  • quel est le symbole (ou marque iconique) français … suisse ? : La Tour Eiffel - les montagnes suisses, les chalets, les balcons de géranium et le train à crémaillère.
  • la meilleure expression (suisse ou française) : « Y’a pas le feu au Lac » - « Prendre le taureau par les cornes ».
  • question bonus : Votre trajet préféré de France à Suisse ? Le Paris-Lausanne en particulier de Dijon à Lausanne, lorsque le train nous laisse le loisir de profiter des verts paysages, entre vignobles, forêts et montagnes.

*Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales


Portrait rédigé par Marie-Anne Fourot { HY-PHEN } - www.hy-phen.ch - contact(@)hy-phen.ch

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

ASPECTS