Portraits

Portrait de Philippe BERNARD - Directeur Général Adjoint de Losinger Marazzi, responsable de la Suisse romande

Mettant l’expérience client et l’expérience collaborateur au cœur de ses priorités, Philippe Bernard cultive l’engagement, le dépassement de soi et goût de l’innovation pour lui et ses équipes, en tant que directeur régional Suisse romande de Losinger Marazzi.

  • BE : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

Animé par la curiosité et le goût des challenges, comme autant de cols de montagne ou de missions à dépasser, Philippe Bernard aurait pu devenir guide de montagne ou pilote de chasse. Si son terrain de prédilection est la construction pour le groupe Bouygues et ce, depuis ses études d’ingénieur structure, spécialisé en génie civil et bâtiment, il n’en vise pas moins les sommets tant dans ses loisirs en pratiquant des activités extrêmes de haute montagne que dans son exercice managérial, en tant que directeur régional Suisse romande pour Losinger Marazzi SA (filiale du Groupe Bouygues).

Son parcours associe mobilité professionnelle et mobilité géographique : ingénieur structure à Strasbourg, responsable de bureau d’études à Lyon, responsable d’agence à Monaco, puis directeur régional à Zürich. Il aime à relever les défis tant d’ordre technique, commercial, que par l’ampleur de certains projets (tour Oxygène à Lyon, hôpital de Bourgoin-Jallieu, caserne des Vernets …) et souhaite aujourd’hui s’ancrer durablement en Suisse romande.

  • INSPIRE : ceux et celles qui vous ont inspiré, ce qui vous passionne

Fervent lecteur de la Harvard Business Review (revue consacrée à la recherche, qui explore de nouveaux concepts de management, de gestion, de stratégie et de finance), Philippe Bernard s’en nourrit et y trouve une source d’inspiration managériale face aux défis que l'entreprise doit relever. Sachant pertinemment que l’ouvrage parfait n’existe pas, sa mission est de faire vivre à ses clients une expérience mémorable.

Pour Philippe Bernard, qualité, fiabilité, sécurité et durabilité ne sont pas de vains mots. L’entreprise de développement immobilier et de construction s’est d’ailleurs distinguée en obtenant le Prix Suva de la Sécurité en 2012 et en 2018. En pionnière, elle intègre le développement durable, la mobilité et l’humain dans ses projets d’éco quartiers, par exemple via une appli de quartier (qui connecte les habitants entre eux et leur offre des services à la demande) comme Eikenott à Gland ou Greencity à Zürich, premier site 2000 Watts certifié de Suisse.

  • Generate : votre fonction aujourd’hui, ce que vous voulez transmettre ou continuer ici ou ailleurs

Bien que Losinger Marazzi ait reçu le label Top Employer Suisse 2019, décerné par le Top Employers Institute, Philippe Bernard considère que ce n’est pas une fin en soi mais plutôt un marqueur pour l’entreprise qui s’est engagée depuis des années à devenir un employeur de choix. Losinger Marazzi se veut être la figure de proue d’une entreprise moderne, performante et libérée.

Etre manager pour Philippe Bernard signifie avoir une vision de leadership pour l’entreprise et pour ses collaborateurs, qu’il considère comme les meilleurs ambassadeurs de l’entreprise. Il prône la motivation, l’engagement et la curiosité, comme valeurs clés de réussite de ses équipes et leur propose - sur volontariat - de participer à des programmes internes d’innovation, l’« innobox », qui leur ouvrent des espaces d’innovation, hors hiérarchie. Les collaborateurs font ainsi l’expérience de projets d’innovation et d’intelligence collective, en sessions animées par des start-upeurs, experts en design thinking, pour les transposer sur l’expérience client et innover dans leur façon de travailler.

Son but ? Que ses collaborateurs n’aient plus besoin de lui ! Sa vision ? Continuer à apporter et se nourrir de la richesse de l’univers de la construction et du développement immobilier.


Carte ID « moitié-moitié » :  

 

  • votreannée & lieu de naissance : 1969 – Antibes (Alpes-Maritime)
  • votre premier travail : ingénieur structure pour Bouygues Construction (déploiement envisagé en Allemagne)
  • votre fonction aujourd’hui : Directeur Général Adjoint de Losinger Marazzi, responsable de la Suisse romande.
  • vos passions : les sports en haute montagne (ski, alpinisme sur cascade de glace …) et sur mer (voile, plongée …)
  • votre devise (sans s’aider de Google !) :
  • « Je suis au service de mes clients et de mes collaborateurs »
  • quel objet avez-vous toujours sur vous (ou dans votre sac) ? :  mes Airpod pour écouter de la musique et mon téléphone, qui me sert aussi d’appareil photo !
  • votre jardin secret (lieu de prédilection) en France ou en Suisse : la haute montagne
  • quel est le symbole (ou marque iconique) français … suisse ? : le couteau suisse sans hésiter pour la Suisse ! La recherche de l’utilité, le pragmatisme et la précision sont des valeurs suisses quand la créativité et l’inspiration sont des valeurs françaises.
  • la meilleure expression (suisse ou française) : « Ça joue ! »
  • question bonus : une construction française remarquable ? le pont de Normandie, l’Hôtel Le Crillon. Suisse ? Le palais de la culture et des congrès à Lucerne : KKL (Kultur- und Kongresszentrum Luzern), « la maison de l’écriture » de la Fondation Jan Michalski.

Portrait rédigé par Marie-Anne Fourot { HY-PHEN } - https://hy-phen.ch/nos-realisations/publications/ - contact(@)hy-phen.ch

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Bienvenue sur le site de la CCI France Suisse