Membres

Nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport : Vers une mobilité transfrontalière renforcée

Une avancée décisive vient d'être franchie pour offrir une alternative routière et à améliorer la mobilité quotidienne

Une avancée significative dans le projet de Nouvelle Liaison Ferroviaire de l’EuroAirport (NLF EAP) a vu le jour, soutenu par un comité de pilotage transfrontalier (COPIL) déterminé. Réuni le 22 janvier 2024, sous la présidence de Mme la préfète de région Grand Est, ce comité a marqué le lancement de la prochaine étape de ce projet ambitieux.

Cette avancée majeure découle des résultats encourageants des études d’avant-projet détaillé menées conjointement par SNCF Réseau et l’EuroAirport. Ces études, confirmées à l'automne 2023 par une expertise externe, ont validé la cohérence des coûts et du planning de l’opération, ouvrant ainsi la voie à la phase suivante du projet.  Le COPIL a également entériné l'actualisation de l'accord de principe sur le financement du projet. Les partenaires impliqués, notamment la Suisse, la France, le Land Bade-Wurtemberg et l’EuroAirport, ont unanimement reconnu l'importance stratégique de cette liaison ferroviaire trinationale.

Les chiffres sont éloquents : le coût estimé de cette opération s'élève à 353 M€ (aux conditions économiques de janvier 2023), avec une projection de 475 M€ d'ici 2035, tenant compte de l'inflation prévisionnelle. Ces investissements sont un gage de développement et de renforcement des infrastructures de transport dans la région.

Le projet de Nouvelle Liaison Ferroviaire de l’EuroAirport (NLF EAP), déclaré d’utilité publique il y a deux ans jour pour jour, vise à offrir une alternative routière et à améliorer la mobilité quotidienne. Prévoyant la création d'une nouvelle voie ferrée à double sens de 6 km, exclusivement sur le territoire français, ainsi qu'une halte ferroviaire à proximité immédiate de l’aérogare, il s'inscrit dans une vision de développement durable et d'accessibilité accrue. Le maillage des réseaux ferrés et les correspondances permettront de desservir un vaste territoire trinational couvrant le sud du pays de Bade, le nord-ouest de la Suisse, l’Alsace et le nord de la Franche-Comté, renforçant ainsi les liens entre ces régions dynamiques.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE