Manager dans la crise : en télétravail malgré nous !

Et tout à coup, nous sommes tous chez nous, malgré nous : managers et équipes. Trop de bruit pour les uns, pas assez pour les autres : en famille ou en célibataire, avec ou sans jardin, avec un bureau isolé ou en coworking avec son conjoint… Qu’est-ce que cela change pour notre travail au quotidien ?

Voici pour commencer quelques règles de base du télétravail, applicables pour chacun :

Pour tous

Définissez votre espace de travail, en accord avec ceux qui partagent votre logement. Rassemblez l’équipement nécessaire, trouvez une position confortable dans une pièce au calme, lumineuse et aérée. Faites en sorte que cet espace soit séparé du reste de votre vie personnelle, soit en le rangeant, soit en laissant votre espace dans une pièce séparée.

Informez vos collègues de vos disponibilités en partageant et mettant à jour votre calendrier. Faites-y figurer vos rendez-vous téléphoniques, vos pauses, vos créneaux disponibles. Soyez effectivement disponible dans les créneaux annoncés, par téléphone ou outil de communication à distance.

Collaborez activement avec votre équipe, en échangeant par téléphone ou avec un outil de téléconférence, mettez-vous en visioconférence pour ne pas perdre le lien social, vital à notre bien-être. Faites une pause-café avec l’un de vos collègues et prenez de leurs nouvelles. Soyez transparent, en sauvegardant vos documents sur les plateformes collaboratives prévues par votre entreprise.

Gardez vos bonnes habitudes, vos rituels. Habillez-vous comme si vous alliez au bureau, faites des pauses régulières comme au bureau, tenez-vous à vos horaires fixés pour le travail et pour la vie privée. N’oubliez pas de faire de l’exercice et de prendre l’air et le soleil. Discutez avec votre conjoint(e) si vous devez alterner la garde de vos enfants et soyez transparent vis-à-vis de votre employeur ou de vos collaborateurs.

C’est toute la famille qui télétravaille ? Communiquez avec votre conjoint(e) et définissez ensemble les créneaux où chacun peut s’occuper des enfants à tour de rôle, ménageant du temps pour que l’autre puisse travailler. Définissez des règles en famille, pour que les enfants prennent conscience, en fonction de leur âge, que les parents doivent répondre de leurs obligations professionnelles et qu’ils doivent être dérangés le moins possible. Prévoyez-leur un planning d’activités et laissez-leur des temps de liberté. Toute la famille grandira de cette expérience.

Pour les managers

Garder le lien : La réunion hebdomadaire, le rendez-vous bilatéral, peuvent se faire à distance et doivent avoir lieu maintenant plus que jamais.

Faites confiance à vos collaborateurs, qui vous le rendront par leur engagement et leur disponibilité.

Evitez le micro-management et les contrôles intempestifs pour savoir s’ils « travaillent », déléguez des tâches précises avec des délais précis et favorisez l’autogestion, vous n’en avez pas le choix.

Soyez transparent et disponible : en leur donnant les informations et les outils, vous donnez les moyens à vos collaborateurs de travailler en autonomie.

Gérer la crise

En plus des thématiques habituelles relatives au télétravail, nous vivons une crise qui concerne chacun de nous. Cela nécessite un temps d’adaptation pour les collaborateurs autant que pour les managers. Nous sommes tous touchés, de près ou de loin, par cette situation sans précédent et qui impacte à la fois nos habitudes quotidiennes, notre économie et notre santé. Insécurité, isolement, récession. Il y a de quoi angoisser.

Alors comment fait-on ?

Résilience : ce terme dont on parlait déjà beaucoup, n’a jamais été aussi actuel. Chacun réagit différemment face au changement, et la phase d’acceptation peut prendre plus ou moins de temps. Donnons le temps à nos collaborateurs de réaliser où ils en sont et d’accepter cette situation, pour mieux appréhender la suite.

Bienveillance : nos collaborateurs ont plus que jamais besoin d’être écoutés. A nous d’aménager des moments pour prendre de leurs nouvelles et les soutenir. Tout en s’en aménageant également pour soi.

Transparence : notre avenir économique est incertain et cela inquiète. Informons régulièrement sur la situation, sur le bon comme le mauvais afin d’éviter les rumeurs et de préparer nos collaborateurs à la suite.

Communication positive : Nous recevons tous un grand nombre d’informations sur la situation et cela peut devenir anxiogène. Un peu de légèreté et d’humour détend et nous en avons bien besoin ! Alors plutôt que de partager l’angoisse, la peur et les détails sordides, si nous partagions plutôt les informations sérieuses, les nouvelles positives et pourquoi pas les billets d’humour extrêmement créatifs qui tournent actuellement sur les réseaux ?

Nouvelle routine : nous avons tous dû réagir, être créatifs, prendre des décisions difficiles et les communiquer rapidement. Cette effervescence passée, et les sentiments qui l’ont accompagnée digérés, il convient de trouver une nouvelle normalité, d’instaurer une nouvelle ligne de conduite et de la garder, jusqu’à la prochaine étape.

Sources et liens utiles pour aller plus loin :