L’économie suisse face à un contexte mondial en évolution

Avec les baisses de taux attendues et une résilience économique globale, les marchés suisses pourraient bénéficier de nouvelles dynamiques favorables

La Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre sont en passe de réduire leurs taux d’intérêt dès juin, anticipant une amélioration de l’activité économique. Ce mouvement de détente monétaire devrait soutenir les marchés actions européens, offrant un souffle nouveau après les récentes turbulences.

Aux États-Unis, la Réserve fédérale reste vigilante face à l'inflation. Bien que des baisses de taux soient attendues au troisième trimestre, la Fed adopte une approche prudente, influencée par des indicateurs économiques récemment décevants. La politique budgétaire accommodante et la demande privée dynamique soutiennent néanmoins une croissance modérée, bénéfique pour les marchés américains.

En Chine, les indicateurs montrent une amélioration modeste avec une hausse de la production industrielle et des ventes au détail. Malgré les défis structurels, cette tendance positive a contribué à un rebond des marchés actions chinois, ce qui pourrait avoir des répercussions sur les exportations suisses.

Les marchés actions européens et américains bénéficient de valorisations favorables et d’une dynamique économique robuste. Les économies émergentes, quant à elles, montrent des signes de reprise, attirant ainsi les investisseurs vers des actifs diversifiés et potentiellement plus rémunérateurs.

En Suisse, cette conjoncture internationale pourrait offrir des opportunités d’investissement intéressantes. Les marchés obligataires continuent d’offrir des rendements attractifs, restant une option de diversification précieuse dans un contexte géopolitique incertain.

Pour plus de détails et pour suivre les évolutions économiques, consultez le communiqué de presse complet d'Allnews 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE