COVID-19

La Suisse rouvre cinq passages frontière avec la France

La Suisse rouvre, provisoirement et de façon limitée, cinq points de franchissement de la frontière dans le canton de Genève.

L'Administration fédérale des douanes (AFD) rouvre les points de passage de la frontière de Mategnin, Soral II, Landecy, Monniaz et Veigy.

Le Conseil fédéral a décidé depuis la mi-mars d'introduire des contrôles Schengen aux frontières, d'abord avec l'Italie, puis avec l'Allemagne, l'Autriche et la France, et de restreindre l'entrée en Suisse. Cette mesure vise à protéger la population suisse et à maintenir les capacités du système de santé publique suisse.

L'entrée depuis les pays voisins n'est autorisée que pour les citoyens suisses, les personnes titulaires d'un titre de séjour et les personnes qui doivent se rendre en Suisse pour des raisons professionnelles. Les personnes en situation de nécessité absolue peuvent également entrer sur le territoire helvétique.

Le trafic frontalier a donc été canalisé vers les plus grands postes de douane pour procéder à des contrôles. Environ 130 points de franchissement de la frontière sont fermés sur l'ensemble du territoire suisse.

Dans le canton de Genève, neuf points sont actuellement ouverts ou partiellement ouverts. La police cantonale occupe certains de ces points et soutient l'AFD dans sa mission de contrôle des entrées.

Forte reprise du trafic frontalier

Suite à l'annonce par le Conseil fédéral du plan de sortie de crise, l'AFD s'attend à une très forte recrudescence du trafic frontalier à compter du 27 avril.

Ouverture limitée

En accord avec les autorités suisses et françaises, les points de franchissement de la frontière de Mategnin, Soral II, Monniaz et Veigy seront provisoirement à nouveau ouverts dès le 20 avril, du lundi au vendredi (sauf les jours fériés) de 06h00 à 09h00 uniquement à l'entrée en Suisse (sortie de France) et de 17h00 à 19h00 uniquement à l'entrée en France (sortie de Suisse).

Une voie prioritaire réservée exclusivement aux titulaires de macaron est ouverte sur le même principe et aux mêmes horaires au point de franchissement de la frontière de Landecy. Le canton a mis en place ce système de macarons pour le personnel frontalier qui travaille dans le secteur de la santé. Les personnes actives dans les urgences ou à la police genevoise en bénéficient aussi.