Landesmuseum Zürich l L’homme épuisé

Le Musée National Zurich explore la représentation de l’homme dans la culture européenne.

L’homme épuisé
Du 16 octobre 2020 au 10 janvier 2021

Le Musée national Zurich explore la représentation de l’homme dans la culture européenne. Des témoignages de deux derniers millénaires issus de la philosophie, de la société ou de la médecine illustrent le concept de masculinité et de la lutte pour répondre à ses exigences.

Au fil de l’histoire, les hommes se sont inventé de nombreux idéaux héroïques: héros flamboyants, créateurs accomplis, êtres à l’image de Dieu. En regardant de plus près, on s’aperçoit que ces idéaux se révèlent bien souvent inaccessibles et que l’homme finit par s’y briser. La guerre, la technique, le sport, mais aussi le vaste domaine du mariage, de la famille et de la sexualité sont les lieux où la virilité aime à s’exhiber, et ce depuis l’Antiquité.

L’exposition montre l’évolution des idéaux virils au cours des siècles, en s’appuyant sur près de 200 artefacts culturels et artistiques, dont certains sont des prêts exceptionnels en provenance de Londres, Vienne ou encore Paris. Les objets exposés attestent de la répétition du drame de l’idéalisation et montre que le destin de Zinédine Zidane, par exemple, ne diffère pas vraiment de celui du prêtre grec Laocoon. Ce dernier fut puni pour s’être livré à des ébats sexuels sur l’autel d’Apollon dans un moment d’arrogance. C’est en vain qu’il lutta contre les serpents de la vengeance envoyés par le dieu grec. De son côté, Zinédine, footballeur d’exception mais non immunisé contre les éclats d’orgueil, envoya son adversaire au tapis d’un basique coup de tête dans un moment de surcharge émotionnelle. L’histoire des deux hommes se ressemble plus qu’il n’y apparaît au premier abord. Une reproduction en plâtre du groupe du Laocoon, statue antique majeure, et une vidéo contemporaine de Zinédine Zidane constituent le point de départ de cette exposition dense et associative sur ce qui fait l’essence de la masculinité. La perspective féminine y a aussi sa place, car la notion de virilité apparaît de manière continue dans les oeuvres d’artistes comme Louise Bourgeois, Maria Lassnig ou Sarah Lucas.

À l’autre extrémité de l’exposition, le célèbre hermaphrodite endormi referme la boucle historique. Cette sculpture antique grandeur nature, aux attributs masculins et féminins, aura alimenté les fantasmes et les désirs les plus ardents des siècles durant. L’existence d’une pluralité des identités sexuelles devient visible et donne aux visiteurs l’espoir qu’un jour il sera possible de s’affranchir des stéréotypes hérités des âges anciens.
Après 1900-1914. Expédition bonheur (2014) et Dada Universal (2016), Imagine 68 – Le spectacle de la révolution (2018), L’homme épuisé est la quatrième exposition conçue par Juri Steiner et Stefan Zweifel pour le Musée national Zurich. À travers leur incursion dans l’histoire de la culture européenne et de sa représentation de l’homme, les deux curateurs invités font de l’homme blanc leur sujet d’étude. Il en résulte une quête polymorphe, artistique, mais aussi paradoxale de l’essence de la figure masculine.


Contact : Musée National Suisse

                  Alexander Rechsteiner | +41 44 218 65 64 | alexander.rechsteiner@nationalmuseum.ch