Veille

Veille économique et financière du 23 décembre 2022 au 6 janvier 2023

Retrouvez la veille économique et financière du Service économique de Berne du 23 décembre 2022 au 6 janvier 2023.

Faits saillants  

  • Inflation annuelle de +2,8 % en 2022 (+0,6 % en 2021)
  • Création d’un groupe de travail interministériel sur la question de l’éventuelle utilisation des avoirs russes gelés
  • Adoption d’un dispositif d’aide énergétique au Liechtenstein

 

Guerre en Ukraine

  • Sanctions : Alors que la Suisse examine le 9ème train de sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie, les pressions de plusieurs de ses partenaires – en premier lieu des Etats-Unis et des pays de l’Europe de l’Est – pour inciter le pays à renforcer l’application et le contrôle du respect des sanctions s’accentuent.

Situation sanitaire

  • Mesures aux frontières : Malgré la recrudescence des cas de Covid-19 en Chine et la réouverture imminente du trafic aérien avec l’UE, la Suisse n’a, à ce stade, toujours pas durci les conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs arrivant de ce pays.

Macroéconomie :

  • Inflation : Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’indice des prix à la consommation a décéléré de -0,2 % en décembre en rythme mensuel, mais progressé de +2,8 % en glissement annuel. L’inflation atteint +2,8 % sur l’ensemble de l’année 2022, les prix des produits locaux ayant crû de +1,6 % en moyenne contre +6,7 % pour les biens importés.

  • Conjoncture : En décembre, tiré par (i) le redressement des carnets de commande, (ii) la réduction des délais de transport et (iii) la bonne santé du marché de l’emploi, l'indice suisse des directeurs d'achat (PMI) dans l'industrie a vu sa tendance à la baisse freinée, restant au-dessus du seuil de croissance (50), à 54,1 points (+0,2 pt.). Sur l’année, cependant, il accuse un net repli de 10,1 points. En dépit des incertitudes économiques en 2022, l’entrepreneuriat est resté dynamique en Suisse. Près de 50 000 nouvelles entreprises y ont été fondées cette année, en léger recul (-1 %) par rapport à 2021 mais en forte hausse (+7 %) comparé à 2020.

Secteur financier :

  • Bourse : Sur l’ensemble de l’année 2022, seuls quatre titres du SMI (indice regroupant les 20 principales valeurs du marché suisse) ont affiché une performance positive : Zurich Insurance (+10,5 %), UBS (+4,8 %), Novartis (+4,1 %) et Holcim (+3 %). A l’opposé, les pertes ont été particulièrement significatives pour Givaudan (-40,9 %), Geberit (-41,6 %), Sika (-41,7 %), Partners Group (-46 %) ; la plus importante étant celle de Credit Suisse (-67 %).

Secteurs non financiers :

  • Démographie : Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’UE en 2002, le nombre d’habitants dans la Confédération a augmenté de 20 %, soit 1,4 million de personnes supplémentaires – portant la population à 8,9 millions de personnes fin septembre 2022. Les projections anticipent que le cap symbolique des 9 millions d’habitants pourrait être dépassé au cours de l’année 2023. 
  • Aide internationale :  La Confédération a approuvé un financement supplémentaire de 14,5 M CHF en faveur du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), portant la contribution de la Suisse à cette organisation à plus de 100 M CHF pour l’année 2022. Cette annonce intervient alors que la Suisse vient de rejoindre le Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent pour une durée de deux ans (2023-2024).

  • Recherche : Le milieu scientifique suisse relaye de façon accrue ses inquiétudes d’une fuite des cerveaux sous l’effet cumulatif de plusieurs facteurs : (i) la relégation au statut de pays-tiers non-associé de la Suisse au sein du programme Horizon Europe ; (ii) l’attractivité des talents vers les Etats-Unis, amplifiée selon les observateurs par l’IRA (Inflation Reduction Act) ; (iii) la montée en puissance de places innovantes en Asie, à l’instar de la Chine, l’Inde, la Corée du Sud et Taïwan.

  • Energie : Le Liechtenstein vient de débloquer 11 M CHF afin d’amortir la hausse des prix de l’énergie, ceux de l’électricité ayant doublé en début d’année 2023.