Veille

Veille économique et financière de l'Ambassade de France en Suisse du 19 au 23 avril 2021

Article réservé aux membres

Retrouvez la veille presse sur la crise du Covid-19 et la situation économique et financière en Suisse du 19 au 23 avril 2021

Covid-19 :

  • Plan d’assouplissement des restrictions économiques et sociales : Le 21 avril, le Conseil fédéral a défini sa stratégie pour la gestion de la crise du Covid-19 autour de trois phases distinctes : (i) une phase de protection qui devrait se conclure à la fin du mois de mai 2021 avec la vaccination d’environ 75% des personnes vulnérables et la possibilité d’envisager de nouveaux assouplissements à partir du 26 mai ; (ii) une phase de stabilisation qui s’achèvera lorsque toutes les personnes adultes qui le souhaitent seront vaccinées, soit entre la fin du mois de juin et celle du mois de juillet 2021, pouvant entraîner de nouveaux assouplissements (dont la fin de l’obligation du télétravail et la réouverture des espaces intérieurs des restaurants) ; (iii) une phase de normalisation avec la levée progressive de toutes les restrictions économiques et sociales après l’été.
  • Autorisation de vaccins : Le 19 avril, l’entreprise pharmaceutique allemande CureVac a soumis une demande d’autorisation de mise sur le marché de son vaccin contre la Covid-19 auprès de l’agence suisse des produits thérapeutiques, Swissmedic.
  • Vaccins : Le groupe pharmaceutique suisse Debiopharm a lancé un concours pour trouver un vaccin Covid-19 à ARNm à une seule dose (contre 2 doses actuellement) comprenant une récompense de 40 000 USD.
  • Produits thérapeutiques : La Confédération a signé un contrat avec l’entreprise pharmaceutique suisse Roche pour l’achat de 3 000 doses du médicament contre la Covid-19, Regen-Cov.
  • Soutien aux entreprises : En 2020, l’Aide suisse à la montagne, une association reconnue d’utilité publique, considère avoir empêché la faillite de plus de 100 entreprises situées dans les régions de montagne en finançant 671 projets pour un montant total de 33,6 M CHF.

Economie :

  • Commerce extérieur : Au 1er trimestre 2021, les exportations suisses ont progressé de 4,8% en glissement trimestriel et retrouvent leur niveau d’avant la pandémie. Sur la même période, les importations ont augmenté de 1,7% en glissement trimestriel.
  • Relation Israël-Suisse : La Suisse et Israël souhaitent actualiser le volet agricole de l’accord de libre-échange entre les Etats de l’Association européenne de libre-échange (AELE) et Israël.
  • Promotion des exportations : Le Conseil fédéral a alloué 7,8 M CHF sur la période 2022-2024 afin de favoriser la participation des entreprises suisses à de grands projets d’infrastructures étrangers.
  • Politique de financement export : La SERV, agence de crédit-export suisse, a prolongé les mesures de soutien aux exportateurs durant la pandémie de Covid-19 jusqu’au 31 décembre 2021.
  • Assurances sociales : En 2020, le résultat de répartition (soit le solde entre les recettes et les charges) des pensions de retraite (AVS) en Suisse s’est élevé à 579 M CHF (soit 0,1% du PIB suisse) alors qu’il était négatif en 2019 et représentait une perte de 1,2 Mds CHF. En 2020, les cotisations des assurés et des employeurs à l’AVS ont augmenté de 5% en glissement annuel.
  • Télétravail : En 2020, le télétravail concernait en moyenne 34% des actifs suisses, contre environ 25% en 2019.

Secteur financier :

  • Fiscalité : Selon l’Administration fédérale des contributions (AFC), les recettes fiscales de la Suisse ont atteint 53,9 Mds CHF (8% du PIB) en 2020, soit un recul de 2,4 Mds CHF en glissement annuel.
  • Place financière :  La part de la place financière suisse, comprenant les services financiers et les services d’assurance, dans le PIB était de 9,7% en 2020, avec une création de valeur avoisinant les 68,1 Mds CHF (soit une hausse de 3% en glissement annuel).

    Régulation financière : L’autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA) ouvre deux enquêtes à l’encontre de Crédit Suisse suite à ses lourdes pertes financières en raison de de la faillite du fonds spéculatif américain Archegos et de la société britannique de services financiers Greensill.

  • Epargne : D’après Crédit Suisse, l’épargne des ménages suisses atteint 98 Mds CHF en 2020 (soit 13,5% du PIB suisse), soit une hausse de 20% en glissement annuel.
  • Gestion d’actifs : Selon l’Asset Management Association Switzerland, le volume total des actifs gérés par l’industrie suisse des fonds de placement a atteint 1 417 Mds CHF en mars 2021, soit une légère progression de +3,3% par rapport au mois précédent.

Secteurs non financiers :

  • Chimie-pharmacie : D’après l’association sectorielle Swiss Biotech, l’industrie suisse des biotechnologies a bénéficié d’investissements à hauteur de 3,4 Mds CHF (soit 0,5% du PIB) en 2020, soit une hausse de 190% en glissement annuel.
  • Luxe : Le groupe français LVMH s’allie à Prada Group et Cartier (du groupe suisse Richemont) pour créer une plateforme blockchain (« Aure Blockchain Consortium ») portant sur la traçabilité des produits de luxe.

    Matières premières : Le Conseil fédéral a approuvé le premier rapport d’audit sur l’amélioration des conditions-cadre du secteur suisse des matières premières.

  • Recherche scientifique : Le 21 avril, le Conseil fédéral a assigné des objectifs stratégiques aux écoles polytechniques fédérales (EPF) sur la période 2021-2024.

    Horlogerie : En mars 2021, les exportations horlogères suisses ont enregistré une hausse de 7% par rapport au mois de mars 2019 (correspondant à la situation pré-pandémie) et se sont élevées à 1,9 Mds CHF.

La suite de l'article est réservée aux membres.
Prolongez votre lecture en vous connectant.

Se connecter Comment devenir membre ?